Un bébé abandonné par sa famille a été retrouvé en pleurs dans une pile de détritus

Pour de nombreuses femmes, la naissance d’un bébé est un événement heureux qui marque un véritable tournant dans leur vie. La maternité donne lieu à un flot de bouleversements physiques et émotionnels. La relation qui se crée avec le nouveau-né est souvent considérée comme unique et pleine de rebondissements. Toutefois, certaines femmes peuvent ne pas se sentir prêtes à accueillir leur bébé et décider d’interrompre leur grossesse ou encore d’abandonner leur nouveau-né à la naissance. Dans un témoignage déchirant publié par The Mirror, un homme à Chiang Mai en Thaïlande découvre un nouveau-né en larmes. Le bébé aurait été abandonné et jeté dans une pile de détritus.

On pense souvent qu’après un accouchement, la mère développe une sorte d’instinct maternel qui la lie à son bébé et la pousse à en prendre soin de manière spontanée. Pourtant, de nombreuses histoires montrent bien que dans les cas où l’enfant n’est pas désiré, la femme peut le négliger voire l’abandonner.

Un nouveau-né retrouvé au bord de la route

Un expatrié américain prénommé Eric Ransdell était sur le point de rejoindre son domicile à Chiang Mai lorsqu’il a été intrigué par les pleurs incessants d’un bébé. Guidé par la voix de l’enfant, l’homme a fouillé les environs avant de découvrir une scène des plus outrageantes.

nouveau ne detritus
mirror

Un nouveau-né, qui n’avait que quelques heures, se trouvait dans une pile de déchets sur le bord de la route. Eric ne savait pas encore si l’enfant allait survivre à cet abandon, mais a décidé d’agir au plus vite en l’emmenant à l’hôpital.

nouveau ne detritus1
mirror

Le bébé, une petite fille, a été admise en soins intensifs. En sus, les autorités locales ont ouvert une enquête afin d’identifier sa mère. Après l’avoir transporté à l’hôpital, Eric est passé lui rendre visite afin de s’assurer qu’elle allait bien.

nouveau ne hopital
mirror

“Ils lui feront prendre des antibiotiques à titre préventif pendant les cinq à sept prochains jours, mais à part ça, ils disent qu’elle est en bonne santé”, a déclaré l’expatrié américain en indiquant que c’est “un bébé très chanceux”.

Eric Ransdell
mirror

En sus, l’homme a expliqué que l’âge du bébé était incertain, mais que l’infirmière pensait qu’il avait moins de 48 heures. Abandonné dans des circonstances lugubres, le nouveau-né sera probablement placé dans un établissement de soins pour nourrissons après sa sortie de l’hôpital.

Eric Ransdell1
mirror

Ensuite, l’enfant ira dans un foyer en attendant que les policiers retrouvent sa mère.

Une affaire difficile à éclaircir

Selon un vendeur ambulant qui se trouvait près du lieu où le bébé avait été abandonné, l’enquête sera difficile à élucider. “Il s’agit d’un quartier résidentiel où il y a beaucoup de personnes différentes”, a-t-il indiqué.

nouveau ne detritus2
mirror

En sus, la police en charge de l’enquête a confirmé que l’identification de la mère pourrait se heurter à des complications. “Presque toutes les caméras de vidéosurveillance de la région appartiennent à des immeubles en copropriétés, ce qui nous prendre plus de temps pour y accéder”, a révélé un lieutenant. Pour lui, il est possible qu’en raison des difficultés économiques causées par la pandémie, la mère ait décidé d’abandonner cet enfant non désiré.

Dans quels cas la mère ne développe pas ce lien “unique” avec son bébé après l’accouchement ?

Dans la conscience collective, l’amour d’une mère envers son enfant est un sentiment naturel et spontané. Pourtant, la réalité n’est pas toujours en accord avec cette idée. En effet, il arrive parfois qu’une femme ne développe pas cette fibre maternelle après la naissance du bébé, et ne l’affectionne pas comme certains voudraient l’entendre. D’après Rodolphe Oppenheimer, psychanalyste, il existe certaines raisons pour lesquelles une mère peut ne pas ressentir un attachement particulier pour son enfant :

– Une dépression postpartum

Après la naissance du bébé, certaines femmes sont confrontées à des bouleversements profonds. La chute hormonale peut engendrer une irritabilité, un stress exacerbé et un épuisement moral. Ainsi, un manque d’intérêt pour l’enfant peut se manifester et accentuer, par la même occasion, cette souffrance déjà ancrée.

– Une enfance compliquée

En étant enfant, la mère a pu vivre des moments douloureux où elle a été maltraitée ou négligée… Comme un mécanisme de défense inconscient, elle peut se montrer réticente à l’idée de choyer son propre enfant.

– Des reproches

La naissance d’un enfant peut changer la vie. Si elle a pu contraindre la mère à abandonner des projets futurs ou à se soumettre à certaines obligations, elle peut en vouloir au bébé.

Source

Commentaires

Commentaires

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.