Déconfinement : Le nombre de cas quotidiens de coronavirus a presque triplé en Allemagne

Depuis quelques mois déjà, un climat de panique règne dans l’ensemble des pays du monde. Actuellement, le bilan de la pandémie s’élève à plus de 286 122 décès à l’échelle planétaire, ce nombre étant sous-évalué. En sus, on compte 4,18 millions de personnes infectées par ce virus dans 195 pays et territoires. Si des mesures de confinement ont été prises pour freiner la propagation du coronavirus, plusieurs pays ont été contraints de les assouplir. Mais alors que la plupart des gens retrouvent un semblant de vie normale, le virus continue de circuler. En Allemagne, Angela Merkel a opté pour un déconfinement progressif il y’a près d’une semaine. Seulement, les cas de contaminations rapportés quotidiennement auraient presque triplé, rapporte Business Insider.

Saluée depuis le début de l’épidémie pour sa gestion de crise, la chancelière allemande se heurte à des embûches. Mais alors que les autorités du pays ont décidé d’assouplir les mesures de confinement, une hausse des nouveaux cas de contamination par le coronavirus laisse craindre une seconde vague de l’épidémie.

Un rebond inquiétant laissant craindre le pire
Trois semaines après le déconfinement en outre-Rhin, Angela Merkel constate une dégradation de la situation sanitaire dans le pays. Plusieurs magasins, musées et lieux cultes ont été ouverts, permettant le rassemblement de nombreux citoyens. Par ailleurs, l’arrivée des beaux jours a incité plusieurs personnes à fréquenter des parcs dans la région du Mecklembourg. La réouverture des écoles a également permis aux enfants de se retrouver après plusieurs semaines de confinement.

Toutefois, ce lundi, l’Institut Robert Koch pour les maladies infectieuses a indiqué une recrudescence du nombre de cas de contamination au coronavirus. Alors que le pays semblait contrôler l’épidémie avec un nombre de cas inférieur à celui de ses voisins européens, le bilan s’est aggravé ces derniers jours. Dans la journée du lundi, on recensait 357 cas de contaminations et 33 décès. 24 heures plus tard, le bilan quotidien rapportait 933 nouveaux cas, soit trois fois plus que la veille.

Par ailleurs, le R0, qui représente le taux de reproduction du virus, est passé de 0,7 à 1,1 en quelques jours seulement. Cet indicateur permet de mettre en exergue le nombre de personnes qu’un individu atteint par le Covid-19 risque de contaminer.

Selon les spécialistes, si le R0 est supérieur à 1, cela signifie que l’épidémie s’accentue. Néanmoins, ces informations étant récentes et limitées, les spécialistes de l’Institut Robet Roch refuse pour l’instant de parler d’une seconde vague de l’épidémie. Ainsi, ces données doivent constituer un appel à la vigilance et au respect des gestes barrières.

La levée des restrictions reportée d’une semaine
La découverte de plusieurs foyers de contaminations, notamment dans certains abattoirs du pays, suscite la panique dans le pays. Dans un abattoir dans le canton de Segeberg, 109 cas de contaminations ont été enregistrés. Dans un second établissement dans le canton de Coesfeld, 205 cas ont été recensés. Par ailleurs, une hausse des cas de contaminations a été constatée dans certains établissements d’accueil de personnes âgées.

Face à cette situation, la chancelière allemande a été contrainte de reporter le déconfinement d’une semaine dans les territoires les plus touchées par l’épidémie. Angela Merkel s’est mise d’accord avec les responsables régionaux pour mettre en place un mécanisme de reconfinement si le nombre de contaminations augmentait. Selon France24, cette mesure pourra être appliquée dans un canton, une ville ou encore un établissement, si on rapporte 50 infections pour 100 000 habitants sur une période de sept jours.

“Nous devons toujours être conscients que nous sommes encore au début de la pandémie et que nous avons encore un long chemin à parcourir pour lutter contre le virus”, a alerté la chancelière allemande. Au vu de l’évolution de l’épidémie dans le pays, le confinement a encore une fois été instauré dans le canton de Coesfeld. En sus, les restaurants et les parcs d’attraction resteront fermés jusqu’au 18 mai.

Source: santeplusMag

Commentaires

Commentaires

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.