Une jeune trisomique gère son propre commerce de biscuits à succès.

Tous les parents qui ont eu un enfant savent qu’une des premières inquiétudes qui finit par les gagner, c’est de se demander si leur enfant parviendra un jour à trouver une certaine forme d’autonomie. En effet, même si on voudrait accompagner nos enfants pendant toute leur vie, il faut bien être réaliste et accepter qu’un jour, on ne sera plus là pour eux.

Pour les parents qui ont eu un enfant trisomique, cette inquiétude est encore plus importante et s’il y a une chose qu’on espère, c’est qu’on fournira à notre enfant tous les outils nécessaires afin qu’il puisse un jour se débrouiller sans notre aide.

D’ailleurs, gageons que les parents de Colette Divitto sont très fiers de ce qu’ils ont accompli avec leur fille, car même si celle-ci souffre de trisomie 21, cela ne l’a pas empêchée de mettre sur pied sa propre petite entreprise et même, de la gérer elle-même!

Le commerce de Colette se nomme “Collettey’s Cookies” et comme son nom l’indique bien, on s’y spécialise en biscuits.

Or, le commerce de Colette a une autre particularité et c’est qu’il emploie essentiellement des personnes en situation de difficulté (maladies, handicap ou réinsertion) comme elle.

C’est à l’âge de 27 ans que Colette a terminé ses études en complétant une licence en affaire. Mais même si Colette avait toutes les compétences nécessaires pour effectuer un excellent travail, les employeurs ne voulaient pas risquer de prendre une chance avec elle.

Comme Colette avait toujours eu une passion pour les biscuits depuis sa tendre enfance, la jeune femme a donc décidé de lancer son propre projet d’entreprise qui se spécialiserait dans ce domaine.

Colette a donc convaincu un laboratoire de lui prêter ses locaux afin qu’elle puisse créer ses propres recettes et c’est peu après que “Collettey’s Cookies” allait voir le jour!

L’entreprise de Colette remporte tellement de succès depuis sa création qu’on estime que celle-ci a fourni une dizaine de milliers de biscuits dans le pays, en plus de permettre à plus d’une vingtaine de personnes de travailler!

Colette se dit ravie que son entreprise obtienne du succès, mais ce qui la rend encore plus heureuse, c’est de savoir que son histoire pourra inspirer d’autres personnes dans sa situation à croire en elles.

Bravo à Colette!

Source: Démotivateur
Crédit Photo: Courtoisie

Commentaires

Commentaires

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.