C’est drôle ! Pourquoi ressentons-nous les chatouilles ?

T’es-tu déjà demandé pourquoi tu ressentais les chatouilles ? À quoi est due cette réaction de ton corps qui peut être plaisante comme douloureuse ?

Voici une explication: 

Les chatouilles correspondent à une réaction nerveuse qui se produit au niveau cutané et musculaire, et répond à différents stimuli en mettant notre corps en alerte et en tension. Si les chatouilles sont prolongées, il est normal d’observer un rire nerveux et des petits spasmes dans des zones spécifiques du corps. Cette réaction nous permet de libérer d’énormes quantités d’endorphines et c’est pour cela que nous la percevons comme plaisante. Cependant, elle déclenche aussi des réactions d’alarme et de tension dans notre cerveau, et c’est pour cela que nous pouvons la ressentir comme peu agréable.

D’un point de vue psychologique, on croit que le fait de faire des chatouilles (le geste de faire et recevoir des chatouilles) est un moyen primitif de générer des liens émotionnels et de plaisir entre les enfants et leurs parents. Ceci veut dire que les chatouilles sont une forme d’expression de l’affection et répondent à une nécessité de construire l’intimité entre deux personnes ou plus. Mais il existe aussi une autre théorie selon laquelle les chatouilles sont une forme de domination qui s’exerce entre les enfants. Ainsi, un frère aîné pourrait utiliser les chatouilles comme une forme de punition sur son frère cadet. Quand un enfant en chatouille un autre, il expérimente une sensation de domination. Ces théories ne s’excluent pas l’une et l’autre, de telle manière que les chatouilles, au niveau psychologique, peuvent être dues à deux situations très différentes : le besoin de générer un lien émotionnel intime et le besoin de dominer.

 De point de vue Biologique, les chatouilles représentent un avantage évolutif. Une hypothèse scientifique a été émise ; elle suggère que le fait d’être sensible dans certaines zones en particulier oblige les individus à être en alerte et à développer des mécanismes de protection. Selon cette hypothèse, les chatouilles sont une conséquence évolutive remplissant la fonction de nous maintenir sains et saufs.

Nous ne ressentons pas les chatouilles pour les mêmes raisons ni avec la même intensité. Si tu es plus sensible aux chatouilles que les autres personnes, c’est probablement parce que ton corps a développé plus de sensibilité ou que tu as un tempérament plus alerte. Cela veut dire que tes instincts d’auto préservations sont plus à fleur de peau chez toi que chez d’autres personnes. Si, au contraire, tu n’es pas quelqu’un de chatouilleux, c’est sûrement car tu as tendance à te sentir en contrôle lorsque tu es en contact avec d’autres, tu ne te sens pas en situation de vulnérabilité quand les autres s’approchent de toi.

 En effet, Il existe deux types de chatouilles : la knimesis et la gargalesis. La première est un type de réaction que les êtres humains ont en commun avec les autres mammifères, et elle se produit au contact avec les insectes ou les petits organismes qui peuvent représenter un danger. Le but de cette réaction est de nous protéger et de nous rendre alerte, et nous pouvons aussi la provoquer de manière automatique. La deuxième, la gargalesis, correspond aux chatouilles produites suite au contact prolongé et innatendu avec une autre personne ; nous sursautons. Nous ne pouvons pas prévoir cette réaction puisque le facteur de surprise est celui qui nous fait ressentir les chatouilles.
Source: sympa-sympa.com

Commentaires

Commentaires

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.